Embarquez pour un voyage en train exceptionnel qui combine aventure à petit prix et panoramas époustouflants.

Pendant sept heures, laissez-vous transporter à travers certains des plus beaux paysages du monde, où chaque virage révèle une nouvelle merveille.

Cet itinéraire magique promet non seulement des vues à couper le souffle, mais aussi une expérience inoubliable sans se ruiner. Prêts pour l’évasion ?

Un train pour découvrir les fjords et les paysages de la Norvège

Le train d’Oslo à Bergen pourrait être considéré comme une merveille du monde. Cet itinéraire est connu pour la beauté de ses villages, de ses fjords et de ses rivières que l’on peut admirer tout au long du trajet.

Les trains, exploités par VY (NSB), partent de la gare d’Oslo et arrivent à la gare de Bergen, et traversent le monde de la nature éblouissante que l’on peut imaginer.

Le voyage dure généralement entre six heures et demie et sept heures et demie, en fonction des arrêts.

L’itinéraire Oslo-Bergen passe par l’un des tronçons ferroviaires les plus élevés au monde, le plateau de Hardangervidda (1 200 m). L’itinéraire comporte 21 arrêts, ce qui permet de monter et descendre (il y a six trains par jour) et de découvrir la Norvège d’une autre manière.

Peu d’itinéraires en Europe traversent un paysage montagneux et désolé comme celui qui relie Oslo et la deuxième ville du pays, à moins de 500 kilomètres l’une de l’autre.

Lire aussi :  Les règles pour les poussettes en avion : Bagage à main ou en soute ?

Le billet le moins cher d’Oslo à Bergen coûte 83 euros, mais les tarifs habituels vont de 125 à 150.

train oslo bergen

Un itinéraire complet et des arrêts variés

Depuis Oslo, le train se dirige vers l’ouest en traversant les municipalités d’Asker, de Bærum et de Drammen. Après environ deux heures de voyage, le train arrive à la gare de Flå, dans l’époustouflante vallée de Hallingdal. Le train passe ensuite par Nesbyen avant d’arriver à Gol, où il y a de bonnes liaisons de bus vers Hemsedal, l’une des meilleures destinations de ski en hiver et un paradis de la randonnée en été.

Ål, la prochaine station sur l’itinéraire, propose également des hébergements spécialement adaptés aux cyclistes. À proximité, le Hallingdal Feriepark, avec ses tyroliennes et ses aires d’escalade, est l’un des meilleurs terrains de camping de Norvège.

Le village de montagne de Geilo, à mi-chemin entre Oslo et Bergen, est une destination nature et ski. Le train monte ensuite vers le plateau montagneux de Hardangervidda, en s’arrêtant aux gares d’Ustaoset et de Haugastøl. C’est dans cette région que se trouve Finse, le point culminant de tout le trajet, à 1 222 mètres.

De retour sur la ligne ferroviaire de Bergen, nous approchons de l’une des étapes les plus importantes avant d’arriver à Bergen : Voss, la ville des sports extrêmes, une destination pour faire du rafting, du parachutisme, du vélo ou de la randonnée.

Et enfin, Bergen. Clin d’œil à son passé viking et hanséatique, cosmopolite et entreprenante, la deuxième ville du pays est un centre commercial et maritime d’envergure internationale.

Lire aussi :  Voyager en 2024 : Notre top 4 des destinations moins chères et moins touristiques, mais tout aussi belles

Bergen est également la porte d’entrée du grand monde des fjords norvégiens, dont Hardanger et Sogne, les plus grands du pays.

bergen

Elsa est une véritable passionnée du voyage et adore découvrir de nouveaux horizons. Elle est constamment en quête de nouvelles expériences enrichissantes, que ce soit en se perdant dans les marchés animés ou en parcourant les sentiers moins fréquentés.

Comments are closed.