La cuisine de rue joue un rôle particulièrement important dans la cuisine vietnamienne et fait partie intégrante de la culture du pays.

Vous ne trouverez pas les mêmes spécialités culinaires dans tout le pays, ni les mêmes saveurs. Voici donc un guide pour ne pas manquer les meilleures spécialités vietnamiennes selon les régions.

Nord du Vietnam

La cuisine du nord du Vietnam utilise principalement des légumes, des fruits de mer et des poissons d’eau saumâtre. Il s’agit d’une cuisine ancienne, réputée pour ses saveurs, qui fait la part belle aux soupes, aux ragoûts et aux grillades.

Soupe Pho

Le plat vietnamien le plus célèbre est sans aucun doute la soupe Pho, originaire du nord du pays.

Il s’agit d’un savoureux bouillon d’os, de gingembre, d’anis, d’épices, de clous de girofle, de nuoc mam accompagné de nouilles blanches, de lamelles de poulet ou de bœuf et d’une panoplie d’herbes aromatiques.

soupe pho

Bun Cha

Autre plat emblématique du nord du Vietnam, le Bun Cha attire de nombreux voyageurs pour sa saveur et sa délicieuse viande grillée au feu de bois.

Ce plat se compose de poitrine de porc grillée et de boulettes de viande de porc servies avec des nouilles de riz (bún), des herbes aromatiques et des légumes marinés.

Cha Ca

Il s’agit d’un plat typique de Hanoi, qui remonte à l’époque coloniale.

Il est composé de poisson frit au curcuma sur un lit d’aneth et de ciboulette. Il est servi avec des galettes de riz grillées, des nouilles de riz (bun), de la pâte de crevettes fermentée et des cacahuètes.

Banh Cuon

Le banh cuon est un plat de raviolis au porc haché et aux champignons noirs.

Dans la culture vietnamienne, ce plat est généralement consommé au petit-déjeuner ou au déjeuner, surtout lorsque les phases lunaires changent.

banh cuon

Centre du Vietnam

La cuisine du centre du Vietnam se distingue de celle des autres régions par l’utilisation massive de piments.

Bun Bo Hue

Le Bun Bo Hue est la soupe caractéristique de Hue, l’ancienne cité impériale.

Il s’agit d’une soupe riche et épicée de nouilles de riz garnies de fines tranches de jarret de bœuf, de morceaux de queue de bœuf et de pieds de porc, le tout agrémenté de coriandre, de ciboule finement hachée et de fleur de bananier.

Cao Lau

Le Cao Lau est une spécialité culinaire de Hoi An, la ville aux mille lanternes.

Il s’agit d’une soupe de nouilles à la menthe, qui peut être servie avec des tranches de porc, des graines de soja et des crackers, le tout assaisonné d’herbes aromatiques.

Banh Beo

Il s’agit d’un plat composé de gâteaux de farine de riz et de tapioca, de peau de porc frite, de crevettes et de ciboulette mélangés dans de l’huile d’oignon et servis dans de petits bols.

banh beo

Sud du Vietnam

La cuisine du sud du Vietnam est plus douce que celle du nord, en raison de l‘influence des cuisines chinoise, cambodgienne et thaïlandaise.

Le Hu Tieu

Le Hu Tieu, également connu sous le nom de soupe saïgonnaise, est une spécialité de la ville de Mỹ Tho.

Ce qui la différencie, c’est sa pâte de riz, faite de farine de blé liée à de l’amidon de tapioca. Originaire du delta du Mékong, c’est la soupe saïgonnaise la plus populaire au petit-déjeuner.

Ta Pin Lu

Connu sous le nom de Lẩu dans le nord du pays, le Ta Pin Lu est la fondue vietnamienne. C’est un repas dont les Vietnamiens sont particulièrement friands lorsqu’ils sortent en groupe.

Le plat se compose d’un bouillon que l’on laisse mijoter tranquillement sur une plaque chaude, et dans lequel on trempe divers ingrédients selon les goûts de chacun : bœuf, poulet, calamars, crevettes, carottes, gingembre, bok choy, nouilles de riz et légumes verts.

Nicolas est un globe-trotter dans l'âme avec un penchant particulier pour les aventures en Asie et en Amérique latine. Ses aventures l'ont amené à embrasser des modes de vie variés, de la vie trépidante des grandes métropoles asiatiques aux paisibles villages de montagne.

Comments are closed.