fox voyage logo

Voyager avec votre compagnon à quatre pattes peut sembler intimidant, surtout si vous prenez l’avion. Cependant, avec une bonne préparation et des connaissances adéquates, vous pouvez garantir à votre chien un voyage aussi confortable et sans stress que possible. Voici quelques conseils essentiels pour bien préparer le voyage de votre chien, de l’enregistrement à l’embarquement.

Préparer votre chien avant le départ

Promenade et besoins

Avant même d’entrer dans l’aéroport, il est crucial de faire une longue promenade avec votre chien. Cela lui permet non seulement de se dégourdir les jambes mais aussi de satisfaire ses besoins naturels. Un chien détendu est plus facile à gérer et moins stressé pendant le vol.

Entraînement à la cage

Assurez-vous que votre chien est à l’aise dans sa cage de transport. Cela passe par un entraînement progressif en amont du voyage. Vous pouvez y placer des jouets familiers et une couverture pour le rassurer.

À l’aéroport : enregistrement et vérifications

Enregistrement simultané

Enregistrez votre chien en même temps que vous-même. Selon la destination et si l’animal voyage en soute ou en cabine, vous devrez payer une somme fixe qui varie généralement entre 40€ et 125€. Pensez également à réserver la place de votre animal dès que possible pour sécuriser son espace à bord.

Transporteurs approuvés

Utilisez une cage de transport approuvée par les compagnies aériennes. Ces cages sont conçues pour offrir un environnement sûr et confortable à votre animal. Assurez-vous qu’elle soit suffisamment spacieuse pour que votre chien puisse se lever, se tourner et se coucher facilement.

  • Mettez une étiquette avec votre nom et celui de votre chien.
  • Indiquez le numéro de micropuce ou de tatouage de votre chien.
  • Ajoutez votre numéro de téléphone et la destination finale.
Lire aussi :  Immersion dans le cœur battant du Maroc : Top 5 des souks les plus fascinants de Marrakech

Le voyage en avion : confort et sécurité

Hydratation et alimentation

Pendant le vol, il est crucial de maintenir votre chien hydraté. Optez pour une bouteille spécialement conçue pour donner de l’eau aux rongeurs et enseignez à votre chien à l’utiliser. Pour plus de sécurité, fixez un petit bol sous la bouteille pour recueillir les gouttes. Évitez de nourrir votre chien durant le vol pour éviter les vomissements ou autres désagréments.

Aménagements dans la cage

Mettez un tapis absorbant ou une alèse jetable au fond de la cage pour parer aux éventuels accidents. Des jouets peuvent également être ajoutés pour distraire votre chien durant le trajet.

Besoins spécifiques des races brachycéphales

Les chiens à museau plat tels que les bulldogs ont des difficultés respiratoires accrues lorsqu’ils voyagent en soute. Ces races ont souvent des restrictions quant aux voyages en avion en raison des risques pour leur santé. Vérifiez les politiques de la compagnie aérienne concernant ces races avant de voyager.

Correspondances et escales

Lors d’une correspondance de plus de deux heures, vous devez récupérer votre chien et l’enregistrer de nouveau pour le prochain vol. Profitez-en pour lui offrir un moment de répit et de boisson.

Pensez à anticiper les besoins physiologiques de votre chien. Si vous ne pouvez pas sortir de l’aéroport lors d’une escale, enseignez-lui à utiliser une zone spécifique pour faire ses besoins. Compatible avec les longues attentes, cela aidera à garder votre animal confortable.

Réglementations selon les compagnies aériennes

Variabilité des politiques

Chaque compagnie aérienne a ses propres règles concernant le nombre d’animaux autorisés par passager et les conditions de transport. Par exemple, Air France permet jusqu’à trois animaux par passager en soute, tandis que KLM permet trois animaux en cabine. Vérifiez toujours les critères spécifiques de votre compagnie avant de voyager.

Lire aussi :  Voyager en Amérique du Sud : Quels sont les dangers ?

Restrictions de poids et taille

A noter que certains aéroports comme Charles De Gaulle ne permettent plus l’arrivée d’animaux dont le poids total (animal + cage) dépasse 32 kg. Informez-vous bien sur ces règlementations pour éviter toute surprise de dernière minute.

Voyager avec votre chien nécessite une planification minutieuse, mais il n’y a aucune raison que ce soit une expérience éprouvante. En suivant ces conseils, vous pouvez vous assurer que votre compagnon fidèle reste en sécurité et à aise tout au long de votre voyage. Faites preuve de diligence, respectez les règlementations de chaque compagnie aérienne et préparez autant d’éléments de confort que possible pour que votre ami à quatre pattes profite autant que vous de cette aventure.

Nicolas est un globe-trotter dans l'âme avec un penchant particulier pour les aventures en Asie et en Amérique latine. Ses aventures l'ont amené à embrasser des modes de vie variés, de la vie trépidante des grandes métropoles asiatiques aux paisibles villages de montagne.

Comments are closed.