Lorsque l’on prépare nos bagages pour un voyage en avion, nous nous posons souvent cette question : peut-on emporter des produits alimentaires à bord ?

Il est important de connaître les restrictions et réglementations concernant le transport de nourriture, que ce soit en cabine ou en soute, afin d’éviter tout désagrément lors du passage à la sécurité de l’aéroport. Voici un aperçu des règles applicables aux différents types de produits alimentaires.

Les liquides et gels alimentaires

En cabine, les règles concernant le transport des liquides sont bien connues des voyageurs. Toutefois, il est important de rappeler que certains produits alimentaires sont également considérés comme des liquides ou des gels et sont soumis à ces mêmes restrictions.

Ainsi, les sauces, confitures, miel, yaourts ou encore pâte à tartiner sont limités à des contenants de 100 ml maximum, placés dans un sac transparent fermé d’une capacité d’un litre, et par passager.

En revanche, en soute, il n’y a pas de limitation en terme de quantité pour le transport des liquides et gels alimentaires. Cependant, ils doivent être solidement emballés et protégés pour éviter tout risque de fuite et contamination des autres objets présents dans votre bagage.

Les fromages

Concernant le transport des fromages, certaines précisions sont nécessaires.

Les fromages à pâte dure tels que le comté ou le parmesan peuvent être transportés sans problème, aussi bien en cabine qu’en soute.

En revanche, les fromages à pâte molle et crémeuse sont soumis aux mêmes règles que les liquides et gels pour les bagages en cabine. Ils doivent donc respecter la limite de 100 ml si vous souhaitez les emporter avec vous.

Lire aussi :  Liquides en cabine : Quelle quantité pouvez-vous vraiment emporter ?

Les produits alimentaires solides

Les aliments solides (fruits secs, biscuits, sandwiches, etc.) peuvent généralement être transportés dans votre bagage en cabine sans restriction particulière.

Toutefois, il est recommandé de vérifier les réglementations locales concernant l’importation de certains produits, notamment végétaux, qui peuvent varier selon votre destination.

Notez qu’il peut exister des restrictions spécifiques pour les voyages vers certains pays comme les États-Unis. Renseignez-vous bien sur ces règles avant de planifier votre voyage.

Les boissons alcoolisées

Le transport des boissons alcoolisées est soumis à des règles strictes, tant au niveau de la quantité que du degré d’alcool.

En cabine, les bouteilles achetées hors zone de contrôle ne doivent pas dépasser 100 ml chacune et doivent être placées dans le sac transparent fermé mentionné précédemment. Les boissons alcoolisées achetées en duty-free après le passage à la sécurité sont autorisées à bord dans leur emballage scellé et sécurisé fourni par le vendeur.

En ce qui concerne le transport en soute, la quantité d’alcool autorisée dépend de la réglementation du pays de destination. Généralement, il est possible de transporter jusqu’à 5 litres de boissons alcoolisées dont le degré ne dépasse pas 70%. Il est important de vérifier ces informations auprès de votre compagnie aérienne avant votre voyage.

Elsa est une véritable passionnée du voyage et adore découvrir de nouveaux horizons. Elle est constamment en quête de nouvelles expériences enrichissantes, que ce soit en se perdant dans les marchés animés ou en parcourant les sentiers moins fréquentés.

Comments are closed.