Dans un contexte marqué par la pandémie de Covid-19, les vaccinations à prendre avant de partir en voyage occupent une place centrale dans les préoccupations des voyageurs.

Certaines destinations présentent des risques particuliers en termes de maladies infectieuses et nécessitent donc des vaccins spécifiques. Mais quelles sont ces vaccinations obligatoires ou recommandées et quels sont les risques si vous ne les faites pas ?

Les vaccins courants conseillés pour voyager

La plupart des pays exigent différents types de vaccins pour protéger les voyageurs. Les vaccins suivants sont généralement recommandés :

  • Hépatite A : Injection à réaliser 15 jours avant le départ, rappel à faire entre 1 et 3 ans plus tard. Indiqué pour les enfants de 1 an et plus.
  • Fièvre jaune : Injection à faire au minimum 10 jours avant le départ. Indiquée à partir de l’âge de 9 mois. Un certificat de vaccination antiamarile est souvent exigé à l’entrée du pays pour les voyageurs âgés de 9 mois et plus en provenance ou ayant transité par un aéroport d’un pays où il y a des risques.
  • Diphtérie-tétanos-poliomyélite (DTP) : Vaccination à mettre à jour selon le calendrier vaccinal de votre pays d’origine.

Vaccinations selon les indications géographiques

Certaines régions présentent des risques spécifiques et requièrent des vaccinations supplémentaires pour prévenir les maladies endémiques locales. Par exemple :

  • Paludisme : il est recommandé de suivre un traitement médical antipaludéen (prophylaxie) pour prévenir le paludisme, une maladie transmise par les moustiques présente dans certaines zones géographiques.
  • Hépatite B : souvent conseillée en Asie, Afrique et Amérique du Sud, notamment si vous envisagez de séjourner longtemps ou d’avoir des contacts étroits avec la population locale.
  • Méningite à méningocoques : vaccin recommandé lors d’un voyage en zone dite “de la ceinture méningitée africaine”, qui s’étend du Sénégal à l’Éthiopie.
Lire aussi :  Découvrez les 5 sanctuaires de la street food à Bangkok : Un festin à ciel ouvert !

Risques liés à l’eau et à l’environnement

Dans certains pays, le risque de contamination par des maladies infectieuses peut être accru en raison de facteurs environnementaux, comme la qualité de l’eau ou les conditions d’hygiène. Il convient en particulier de se protéger contre les maladies diarrhéiques liées à la consommation d’eau contaminée. Cela peut inclure :

  • Le choléra : Présent dans de nombreux pays en voie de développement, mais généralement absent dans les zones touristiques.
  • La typhoïde : Maladie présente principalement en Asie, en Afrique et en Amérique latine. Le vaccin est recommandé pour les personnes voyageant dans des zones à haut risque ou ayant un faible niveau d’hygiène.

Les risques encourus si vous ne vous vaccinez pas

Les conséquences de la non-vaccination peuvent être graves pour votre santé, mais aussi pour celle de votre entourage ou des populations locales visitées. En effet, certaines maladies, comme la fièvre jaune, sont mortelles et peuvent se propager rapidement au sein des communautés.

De plus, le refus de se faire vacciner peut entraîner des complications administratives lors de vos voyages : refus de visa ou d’entrée sur le territoire pour les pays qui exigent un certificat de vaccination, rapatriement sanitaire forcé, impossibilité de souscrire une assurance voyage ou frais médicaux non pris en charge en cas de contamination.

Meilleure prévention

Pour limiter les risques liés aux différentes maladies infectieuses, il est essentiel de respecter les mesures de prévention et les conseils de votre médecin. Cela inclut notamment :

  • Se renseigner sur les vaccins obligatoires ou recommandés pour la destination choisie avant de partir en voyage.
  • Consulter un spécialiste de la médecine des voyages pour connaître les traitements préventifs et les éventuelles contre-indications en fonction de votre situation personnelle (grossesse, antécédents médicaux, etc.).
  • Respecter les règles d’hygiène et de propreté (se laver régulièrement les mains, éviter les aliments crus, etc.) pour limiter les risques de contamination.
Lire aussi :  Déguster la cuisine locale sans risques : Ces 7 conseils indispensables pour les gourmets aventureux

N’hésitez pas à consulter votre médecin ou un spécialiste des voyages pour vous informer sur les vaccins nécessaires et les précautions à prendre afin de minimiser les risques encourus lors de vos déplacements à l’étranger.

Nicolas est un globe-trotter dans l'âme avec un penchant particulier pour les aventures en Asie et en Amérique latine. Ses aventures l'ont amené à embrasser des modes de vie variés, de la vie trépidante des grandes métropoles asiatiques aux paisibles villages de montagne.

Comments are closed.